Ressources & Vous
Sophrologie à Gargenville
Ressources & Vous
Sophrologie à Gargenville

Articles

L’émétophobie ou peur de vomir est une phobie très répandue.

Cependant, c’est aussi l’une des moins connues car les personnes qui en souffrent n’en parlent pas, souvent par honte, par peur d’être ridicules ou d’être incomprises.

 

Qu’est-ce qu’une phobie ?

Une phobie est une peur irrationnelle car elle se manifeste dans une situation banale que le cerveau analyse comme dangereuse.

 

Que se passe-t-il lorsqu'on est en état de survie ?

Le corps se met en état d’alerte, de stress intense, entraînant des réactions physiologiques au niveau cardiaque, respiratoire, musculaire …,

Le corps se mobilise entièrement pour agir rapidement en se préparant à la fuite ou à l’attaque.

La personne se trouve donc en état de survie : état nécessaire et salvateur qui nous permet de réagir en cas de danger immédiat et réel.

 

Comment se manifeste la phobie ?

La personne émétophobe est souvent confrontée à des crises d’angoisse, des attaques de panique, qui provoquent des réactions physiques (accélération du rythme cardiaque, difficultés respiratoires, tremblements, vertiges…).

La peur se cristallise sur la peur de vomir, de voir vomir les autres, de voir du vomi, d’avoir la nausée. Elle apparaît lorsqu'elle s’expose à un objet, un animal, une personne, une situation susceptible de  déclencher la peur.

Cette peur peut survenir en réel ou en virtuel (au cinéma par exemple) et même par anticipation.

Dans certains cas, le simple fait d’avoir mal au ventre peut déclencher cette angoisse.

 

D'où vient cette phobie ?

Généralement, cette phobie survient après un événement dans lequel le dégoût a été ressenti.

L’événement déclencheur peut être mineur (lors d’une maladie, comme la gastro-entérite, dans l’enfance) ou majeur (maltraitance, violences sexuelles).

 

Quel est l’impact de cette phobie dans la vie quotidienne ?

L’émétophobe ressent un mal-être général, dans les situations où le dégoût est ressenti et qui sont susceptibles de déclencher la nausée, les vomissements : les transports en commun, la foule, l’alimentation, les relations sexuelles, l’hygiène.

L’impact peut être énorme dans la vie quotidienne de la personne et peut se transformer en handicap.

En effet, elle va mettre en place des stratégies  pour éviter toutes les situations qui peuvent déclencher la phobie :

  • Isolement social : évitement de tout ce qui peut déclencher la phobie,
  • Troubles du comportement : mesures d'hygiène excessives avec notamment le lavage des mains intensif, mise en place de «rituels », anorexie, …

 

Quelles solutions existent pour traiter cette phobie ?

Plusieurs solutions existent. Suivant l'origine de la phobie, un suivi psychologique peut être envisagé.

Si la cause est relativement mineure., il peut être relativement aisé et rapide de la traiter.

La régulation émotionnelle, ou méthode TIPI, permet d'éliminer le ressenti négatif qui déclenche la phobie. Ainsi, lorsque le ressenti est éliminé, la peur ne se manifeste plus.

L'hypnose Ericksonienne est également un moyen efficace pour traiter les phobies en général.

La sophrologie permet de gérer le stress engendré par la phobie.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.