Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Hypnose Ericksonienne
Biodécodage - Régulation émotionnelle

Pourquoi faire du décodage biologique ?

06 Mai 2021 Annick BRICCHI Articles

Qu'est-ce que le décodage biologique ?

Faire le lien avec les symptômes et les émotions

Le biodécodage, ou décodage biologique, est une pratique complémentaire à la médecine conventionnelle qui s'intéresse au sens et à l'origine de la maladie en faisant le lien entre les symptômes et les émotions qui peuvent être à l'origine de celle-ci.

 

En effet,  en considérant que le hasard n'existe pas et qu'au contraire tout a un sens et une raison d'être, nous pouvons également considérer les maux dont souffre une personne  ont également un sens et une raison d'exister et qu'ils n'apparaissent pas à n'importe quel moment dans la vie et à n'importe quel endroit du corps.

 

Nos maux sont le reflet des émotions que nous ressentons, des mots que nous n'avons pu exprimer. Ces maux sont imprimés dans le corps parce qu'ils n'ont pu être exprimés au dehors. L'endroit où se situent les symptômes exprime la nature du ressenti. 

 

Les maux qu'expriment le corps, avec le langage des symptômes, correspondent à un besoin biologique qui n'a pu être satisfait à un instant précis car aucune ressource satisfaisante n'était disponible pour le soulager.

La maladie est donc la seule ressource disponible, trouvée par l'inconscient pour compenser ce besoin resté insatisfait afin de faire baisser le niveau de stress trop élevé qui pourrait mettre en danger notre survie. C'est une solution d'adaptation pour éviter le pire. La partie du corps qui souffre est celle qui est la plus appropriée à remplir ce besoin biologique immédiat.

Le corps : support d'expression des besoins biologiques

Le corps est le support avec lequel nous ressentons. Lorsque le ressenti est désagréable, il exprime un besoin à satisfaire.

Ces besoins sont biologiques.

Ces besoins s'expriment sous forme de sensations, de symptômes.

Ils sont spécifiques, s'expriment à des moments spécifiques et attendent une ressource spécifique qui va permettre de les satisfaire.

Un besoin spécifique n'ayant pu être satisfait à un instant spécifique va donc générer un stress, un conflit biologique, qui va être compensé, faute de ressource spécifique, biologiquement par la partie du corps la plus appropriée à le faire.

Notre vie est composée d'une  multitude d'expériences.

Chacune de ces expériences génère un ressenti : agréable, neutre ou désagréable.

Si le ressenti est agréable,  l'expérience est vécue comme positive et, dans ce cas, les besoins sont satisfaits. Il n'y a rien à compenser.

Au contraire, si le ressenti de l'expérience est désagréable, il génère un stress biologique, ressenti au niveau du corps,  signifiant un besoin à satisfaire.

Ainsi, les ressentis s'expriment toujours dans notre corps sous forme de sensations.

  • Un ressenti positif = besoin satisfait
  • Un ressenti désagréable = besoin à satisfaire

Lors d'un stress, toute notre biologie s'active, se met en alerte, en mobilisant toutes nos ressources physiologiques pour permettre d'apporter la ressource adaptée au besoin immédiat.

Une fois la phase de stress passée, le besoin ayant été satisfait, la biologie se remet à fonctionner normalement.

Cependant, si une situation particulièrement stressante, un choc émotionnel,  n'a pu être solutionnée avec une ressource adaptée au besoin de la situation, la solution sera biologique.

Cette solution peut alors être une maladie qui va compenser ce besoin insatisfait mais ce sera une compensation virtuelle car, en réalité pour surmonter ce choc, nous avions besoin d'autre chose.

Le cerveau ne fait aucune différence entre ce qui est réel ou virtuel. Le besoin doit être compensé même s'il l'est virtuellement.

En voici une illustration :

Une personne ayant vécu un évènement qu'elle a ressenti comme indigeste, inacceptable, pourra être sujette à développer une pathologie de l'estomac car, pour solutionner ce conflit, l'estomac est l'organe le plus adapté à remplir le besoin. Il va sécréter davantage de sucs gastriques pour tenter de digérer cette chose indigeste, inacceptable.

Dans ce cas, la ressource est biologique et remplit bien virtuellement le besoin. Elle ne permettra pas, même en augmentant l'acidité de l'estomac, de digérer ou d'accepter cette situation.

Pour guérir, il faudra trouver une autre ressource, celle qui va nous permettre de digérer ou d'accepter enfin ce qui s'est produit.

C'est l'objectif du biodécodage : changer la ressource virtuelle que constitue la maladie par une autre ressource adaptée à la situation, celle qui va réellement combler le besoin.

Objectif du biodécodage : stimuler le potentiel de guérison

Le biodécodage cherche, en s'appuyant sur les symptômes, la fonction de la partie du corps malade qui exprime les symptômes (organe, muscle, os, ...), à identifier ce besoin spécifique non satisfait que vient compenser virtuellement la maladie.

Pour cela, une écoute biologique des symptômes est pratiquée. Les symptômes vont être décodés à l’aide des éléments suivants :

  • A quel endroit du corps se situent les symptômes ?
  • Quelle est la fonction de cette partie du corps ?
  • Comment s’expriment les symptômes ?
  • Quelles sont les sensations ?
  • A quel besoin répondent ces symptômes ?
  • A quel moment sont-ils apparus ?
  • Quel était le vécu émotionnel de la personne avant leur apparition ?

Ce questionnement va permettre de décoder le langage biologique du corps et de comprendre ce qu'il cherche à nous dire.

Ensuite, il va être établi  un lien entre les symptômes et le vécu émotionnel antérieur à leur apparition.

En décodage biologique, nous faisons le lien entre les symptômes et les émotions.

Les émotions sont d'abord ressenties dans le corps et sont ensuite interprétées par le mental.

Nous réagissons face aux événements d'abord  avec nos "tripes" et, ensuite, nous faisons une interprétation de cet événement avec notre mental et cette interprétation est faite avec nos propres filtres, nos conditionnements (culturels, familiaux, personnels), nos croyances. Cette interprétation peut donc être erronée et donc transformer la réalité des faits.

Nous n'avons pas tous la même façon d'e ressentir et d'interpréter les événements.

 

L'objectif du biodécodage est de combler le besoin satisfait inconsciemment et virtuellement par la maladie avec une ressource autre que biologique, adaptée réellement à la situation.

Le but est de changer le ressenti de l'expérience pour transformer les émotions qu'elle suscite.

Le ressenti de l'expérience ayant été transformé, les émotions et les besoins qui y étaient associés ont également été transformés.

Comment changer le besoin rempli virtuellement par la maladie ?

Dans sa pratique, le thérapeute en biodécodage utilise des protocoles spécifiques pour remonter à la source du problème afin d'apporter une nouvelle ressource, autre que biologique, pour changer le ressenti associé à l'histoire.

L'histoire n'a pas changé mais c'est le ressenti de celle-ci qui a changé.

Lorsque la nouvelle ressource vient combler le besoin, la maladie n'a plus de sens et de raison d'exister.

L'objectif est de déprogrammer ce qui a été programmé par la maladie.

 

Nous ne pouvons pas changer les évènements de notre passé mais nous pouvons transformer notre ressenti par rapport à ceux-ci.

Transformer le ressenti sur certains événements de notre passé est une façon de nous en libérer et de ne plus rester focalisé sur ce passé pour pouvoir avancer dans notre vie présente et future.

Nous ne subissons plus le passé, nous devenons acteur de notre vie présente.

Pourquoi consulter un thérapeute en biodécodage ?

Le biodécodage, ou décodage biologique, s’adresse à toute personne qui souffre d'un symptôme, d'une maladie ou d'un trouble du comportement, et qui désire en connaître le sens et l'origine dans le but de transformer les besoins compensés virtuellement par la biologie par d'autres ressources adaptées aux besoins réels.

Toutes les maladies ou troubles du comportement peuvent être explorés dans cette pratique.

Avec sa grille de lecture spécifique du biodécodage, le praticien va décoder le langage inconscient du corps qui s'exprime par les symptômes.

C'est avant tout une écoute biologique plutôt que psychologique.

C'est en cela que le biodécodage se différencie de la psychologie. Il écoute en priorité le langage du corps plutôt que celui de la pensée.

Le langage du corps ne ment pas alors que la pensée peut nous induire en erreur par notre façon d'interpréter les choses.

 

L'objectif est de changer la ressource virtuelle apportée par le trouble du comportement ou la maladie par une autre ressource adaptée au besoin réel afin de transformer le ressenti de l'expérience qui est à l'origine des maux.

 

Toute personne qui souhaite expérimenter le biodécodage  doit avoir le désir d'évoluer et de changer intérieurement.

 

C'est une thérapie impliquante qui donne l'opportunité de devenir pleinement acteur de sa guérison psychique et/ou physique. Elle permet de ne plus subir c'est guérir.

Comment se déroule une séance ?

En cas de pathologie, l'idéal est d'avoir un diagnostic médical pour se faire une idée précise du conflit biologique à l'origine de la pathologie.

En séance, le praticien procèdera à une analyse approfondie des symptômes afin de décoder leur langage et le besoin qu'ils viennent virtuellement satisfaire.

Une écoute attentive du vécu du patient et des événements survenus dans son passé avant l'apparition des symptômes permettra de faire le lien entre les émotions et les symptômes.

Le praticien proposera différents protocoles pour permettre à la personne de libérer ses ressentis en lien avec les émotions pouvant être à l'origine de sa maladie ou de son trouble du comportement.

En quoi ce comportement ou cette maladie sont devenus une solution pour le futur ?

 Le praticien va aider la personne à dépasser ce ou ces événements, qui sont à l'origine de ses maux, en faisant émerger de nouvelles ressources intérieures qui vont lui permettre de se libérer du ressenti négatif et transformer les émotions qui y étaient associées.

Ainsi, tout sera mis en oeuvre pour déprogrammer ce qui a programmé et déclenché le comportement ou la maladie.

Pour cela, le praticien dispose de plusieurs techniques, dont :

  • La libération de la parole,
  • La libération émotionnelle,
  • La PNL,
  • L’hypnose,
  • La sophrologie,
  • La thérapie symbolique
  • La psychogénéalogie.

Avertissement

Le biodécodage est une pratique complémentaire et non alternative à la médecine conventionnelle et ne s'y substitue pas.

Cette pratique a pour objectif de vous accompagner en stimulant vos ressources intérieures, votre potentiel de guérison pour accéder à un mieux être psychique, émotionnel et physique.

Toute personne atteinte d'une pathologie, refusant de consulter un médecin pour établir un diagnostic ou/et refusant de suivre le traitement médical qui lui a été prescrit  ne sera pas acceptée.

Vous avez besoin de plus d'informations ?

Cliquez sur le bouton "demande d'informations".

Je répondrai à votre demande dans les plus brefs délais.

Vous avez envie d'essayer le biodécodage ?

Cliquez sur le bouton "prendre rendez-vous" pour accéder à mon agenda et  choisir un créneau qui vous convienne.

Vous pouvez également me contacter par téléphone au (+33) 06 74 93 94 87.

Je reçois au Cabinet et consule également à distance.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

L'impact du stress sur la peau

Fibromyalgie : et si elle avait un sens et une origine psycho-émotionnelle ?

Hypnose - Sophrologie - Biodécodage - Régulation émotionnelle TIPI : les consultations à distance

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne