Annick Bricchi

La peau et les émotions : comment vous sentez-vous dans votre peau ?


247 vues

Annick Bricchi

7 rue de Bretagne
78440 Gargenville

Acné - Eczéma - Psoriasis - Urticaire
et autres maladies de peau

L'impact du stress sur la peau

La peau est le plus grand organe qui nous relie avec le monde extérieur. Elle est très sensible au contact.

 

Vous pouvez observer que votre peau réagit lorsqu'elle est en contact avec l'air, l'eau, le froid, la chaleur, certaines matières, textures.

Avec la peau, nous ressentons les effets de la température extérieure, que ce soit celle de l'air ou de l'eau par exemple.

Nous ressentons également des sensations lorsque nous sommes en contact avec certaines matières qui peuvent être agréables ou désagréables suivant la texture de ces matières.

La peau est un organe avec lequel nous vivons de nombreuses expériences sensorielles.

Ces expériences sensorielles entraînent des réactions physiques visibles particulièrement lorsque l'expérience provoque un stress : frissons, sueur, brûlure, irritations, démangeaisons, ...

 

La peau est l'organe le plus grand (environ 2 m²) et lourd (environ 5 kg) qui recouvre tout le corps et est, donc,  le plus exposé au monde extérieur avec lequel nous sommes en contact permanent.

La peau est le seul organe vital de notre organisme que l'on peut voir et sa fonction est de le protéger, en formant une barrière, du monde extérieur. Elle est composée de trois couches : épiderme, derme et hypoderme qui remplissent chacun une fonction spécifique.

Le émotions et la peau

Notre peau est le miroir de nos émotions. Elle est très réactive au stress.

 

Certaines expressions révèlent ce que nous ressentons avec notre peau :

  • "c'est épidermique, je ne supporte pas cette personne"
  • "Je l'ai dans la peau"
  • "Je ne me sens pas bien dans ma peau"
  • "Cela ma donne des boutons"
  • "Je vais lui faire la peau"
  • "Il faut sauver sa peau"

 

Lorsqu'il y a un stress, il y a une émotion qui déclenche un ressenti.  

Le ressenti s'exprime sous forme de sensations corporelles.

Lorsque nous ressentons une émotion, il se passe quelque chose dans notre biologie qui réagit à un élément externe qui vient perturber son équilibre intérieur.

Il y a donc un conflit entre l'intérieur et l'extérieur.

Lorsqu'il y a conflit, il faut trouver une solution pour rétablir l'équilibre biologique.

Par exemple, s'il fait trop froid à l'extérieur, nous avons des frissons qui sont le signe que la biologie est en stress et attend une solution, qui est celle de se protéger, se mettre à l'abri ou se se couvrir, pour retrouver son équilibre. Sans solution, il y a risque de tomber malade.

Si vous êtes en contact avec une surface agressive au toucher, il y a également stress biologique qui peut entraîner l'apparition de rougeurs, démangeaisons, cloques, ...

Il suffit alors de s'éloigner de la source responsable du stress pour retrouver l'équilibre.

 

D'un point de vue émotionnel, nous pouvons avoir les mêmes ressentis lorsque nous sommes en contact avec une personne. 

Le contact avec celle-ci peut être agréable et donc ne déclencher aucun stress et au contraire donner du plaisir.

En revanche, si le contact avec cette personne est ressenti comme désagréable, il y a stress. Nous pouvons nous sentir agressé. Ce stress provoque un déséquilibre biologique. Il est dans l'attente d'une solution. Lorsqu'il n'y a pas de solution, notamment lorsque nous ne pouvons pas nous éloigner de ce contact agressif, celle-ci devient biologique car il y a une priorité pour le cerveau : baisser le stress pour évier quelque chose de pire.

La solution biologique est comme une solution d'adaptation à un moment stressant du passé qui n'existe plus mais qui continue de perdurer à l'intérieur de nous.

Ainsi une personne souffrant de psoriasis a pu , dans son passé, se sentir agressé sans avoir de solution satisfaisante au stress qu'elle a ressenti. Ce psoriasis est donc la solution biologique qui a été trouvée par l'inconscient pour le solutionner.

Le psoriasis devient la solution virtuelle qui exprime le besoin sans toutefois le résoudre.

La solution est virtuelle et restera en l'état tant qu'une autre ressource plus satisfaisante soit trouvée.

Le biodécodage, ou décodage biologique, est une pratique qui fait le lien entre les symptômes et les émotions qui peuvent être à l'origine de la maladie.

 

C'est une pratique complémentaire à la médecine conventionnelle. Un diagnostic médical permet de trouver plus aisément le ressenti qui est à l'origine de des symptômes.

 

L'objectif du biodécodage est de trouver le sens et l'origine de la maladie qui s'exprime au niveau de la peau et de déprogrammer les symptômes en apportant de nouvelles ressources qui vont réellement compenser les besoins reflétés par les maux de la peau.

Ainsi pour une personne qui se sent agressée lorsqu'elle est en contact avec certaines personnes et qui symptomatise avec sa peau va pouvoir intégrer de nouvelles ressources pour se sentir protégé et en sécurité quel que soit le contact. 

Chaque personne a une histoire différente et a ses propres ressources pour solutionner ses conflits.

 

Le biodécodage, dans sa pratique, utilise de nombreux outils tels que la PNL, l'hypnose, la sophrologie, le transgénérationnel, les actes symboliques, ...


Articles similaires

Derniers articles

La peau et les émotions : comment vous sentez-vous dans votre peau ?

Les constellations familiales et systémiques pour se libérer des mémoires transgénérationnelles

Découvrez les constellations familiales et systémiques en ligne !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.