Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel
Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel

Le décodage biologique : un chemin vers le mieux être psychique, émotionnel et physique

Articles

Pourquoi utiliser le décodage biologique pour se sentir mieux ?

 

Le décodage biologique propose une grille de lecture précise de nos différents comportements, symptômes et maladies.

Il n’a pas pour ambition d’être une vérité absolue car chacun a sa propre vérité. C’est juste un outil précieux qui est proposé pour pouvoir aider plus efficacement un patient qui souffre d’un comportement ou d’une maladie.

C’est une thérapie complémentaire à ma médecine allopathique. En aucun cas, il ne saurit s’y substituer. Un diagnostic est nécessaire et s’i un traitement est prescrit, il est indispensable de le suivre. Un thérapeute en décodage biologique ne doit jamais vous dire d’arrêter un traitement. C’est au médecin qu’appartient cette décision.

Parfois, malheureusement, il n’y a pas de traitement efficace pour une pathologie. Le décodage biologique peut alors être utile. Même s’il n’est pas une promesse de guérison, il permet de donner du sens à ce que l’on vit. Trouver un sens, c’est aller vers un mieux être psychique, émotionnel et parfois physique.

Nous considérons que rien n’est dû au hasard et qu’au contraire tout a du sens.

En fonction du comportement, des symptômes, de la situation dans le corps de la maladie, le thérapeute va émettre une hypothèse sur le ressenti de la personne : Un ressenti déclenche un besoin que vient remplir le comportement ou la maladie.

A chaque situation, nous avons tous un ressenti. Il peut être agréable, neutre ou désagréable. Certains de ces ressentis expriment des besoins spécifiques pour nous adapter à  la situation. S’il fait froid, on a besoin de se réchauffer. Si nous avons soif, nous avons besoin de nous hydrater. Ce sont des situations précises qui ont déclenché des besoins précis et bien réels.

En décodage biologique, nous nous intéressons aux situations dans lesquelles un besoin est resté inassouvi. Tout besoin nécessite une ressource. Lorsque nous n’avons pas trouvé de ressource à un besoin, c’est l’inconscient qui va se charger de le remplir. Il va trouver une solution d’adaptation si, toutefois, la situation venait à se reproduite. Ce besoin peut être rempli par un comportement mais aussi par une maladie.  C’est une façon virtuelle d’apporter une ressource pour éviter que le pire ne se reproduise.

Par exemple, si une personne se retrouve bloquée seule pendant un certain temps dans un ascenseur, elle peut ressentir un état de panique qui déclenche des symptômes physiques (suées, rythme cardiaque accéléré, oppression…) pour l’inciter à sortir de cet ascenseur. Elle se retrouve alors en état de survie. L’ascenseur étant bloqué, elle n’a pas de solution car elle ne peut pas sortir. Dans cet exemple, la personne qui est enfermée dans un espace exigu a besoin de plus d'espace pour mieux respirer. Alors, le cerveau va mettre en place un programme de survie qui pourra se déclencher à chaque fois qu'elle se retrouvera dans un endroit clos. Ainsi, quand le ressenti de manquer d'air et d'espace réapparaîtra, ce programme se redéclenchera pour éviter à cette personne de revivre la même chose que la toute première fois. Ce programme contient un comportement de fuite ou d'évitement de la situation désagréable avec une intention positive de protection. 

Il est important de comprendre que derrière un comportement ou une maladie, même si cela semble inadapté ou irrationnel, il y a toujours une intention positive qui est celle de préserver la personne du pire. C'est une solution temporaire de survie.

Pour une maladie, c’est la même chose. Une situation précise restée sans ressource, vécue dans l’isolement, va déclencher un besoin qui, s’il n’est pas assouvi, peut alors se transformer en maladie qui est une compensation virtuelle ou symbolique de celui-ci.

En décodage biologique, cet instant où survient ce choc émotionnel est appelé bio-choc. C’est un ressenti, une émotion restée sans ressource qui s’est cristallisée dans le passé. Un moment du passé qui n’est plus mais qui perdure.

En décodage biologique, nous allons, à l’aide protocoles dans lesquels sont utilisés l’hypnose ou la PNL, chercher à retrouver l’instant précis qui a pu programmer le comportement ou la maladie pour pouvoir apporter la ressource qui a manqué à cet instant précis.

Ainsi, nous allons le changer le ressenti et ainsi défaire le programme.

Il n’est pas possible de changer les évènements qui se sont produits dans le passé MAIS IL EST POSSIBLE D’EN CHANGER LE RESSENTI.

Le ressenti du passé ayant été changé, grâce à cet apport de ressources, la personne peut porter un nouveau regard sur son passé et s’en détacher pour poursuivre sa vie en sentant beaucoup mieux, plus libre.

Le décodage biologique est une thérapie dans laquelle la personne s’investit avec le thérapeute qui va l’aider à trouver les ressources manquantes.

C’est une thérapie brève qui permet de mieux se connaître, se comprendre et de se projeter dans l’avenir avec davantage de confiance.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne