Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel
Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel

Le décodage biologique ou biodécodage : de quoi s'agit-il ?

Articles

Qu'est-ce que le décodage biologique ou biodécodage ?

Le décodage biologique, ou biodécodage, a été créé en 1994 par Christian Flèche.

Le décodage biologique s’intéresse au sens et aux origines du comportement et de la maladie en partant du principe que tout a une fonction et une utilité.

L'objectif est de trouver le sens et l'origine du besoin que vient combler la maladie ou le trouble du comportement d'une manière symbolique ou métaphorique.

C'est en écoutant le vécu de la personne, les chocs émotionnels survenus quelques temps avant le déclenchement  de la maladie qu'il sera possible de faire le lien entre les événements et les symptômes.

Ces symptômes sont le langage utilisé par le corps pour exprimer un besoin.

Lorsque le besoin est identifié, il peut alors être libéré émotionnellement et comblé par une autre ressource que la maladie ou le comportement. 

Le décodage biologique ne remplace pas la médecine conventionnelle qui est nécessaire et indispensable pour établir un diagnostic précis et prescrire le traitement médical adapté.

 

Le praticien en décodage biologique va s’intéresser au sens biologique des symptômes qui s'expriment dans la maladie ou le comportement et non pas au sens psychologique.

En effet, lorsque nous ressentons une émotion, nous la vivions d'abord avec "nos tripes" (notre corps) et c'est dans le corps est le support de l'expression de nos émotions. C'est seulement en fonction du ressenti de l'expérience qui a provoqué cette émotion que nous faisons une interprétation de cet événement.  Cette interprétation va ensuite générer des croyances, des comportements.

La logique tripale est plus rapide que la logique mentale.

Cela signifie qu’en fonction du symptôme, de la partie du corps ou de l‘organe qui est malade, il va être possible d’émettre une hypothèse sur le ressenti qui a pu être à l’origine du déclenchement du comportement ou de la maladie.

A titre d’exemple, si la personne souffre d’une pathologie au niveau de la peau, comme l’eczéma, on va se demander à quoi sert la peau ? Si on part du principe que l’épiderme permet d’être en contact avec l'extérieur, en relation avec l'autre, on peut émettre l'hypothèse que la personne souffrant d'eczéma a perdu, à un moment précis de son existence, le contact avec une personne et que, par conséquent, sa pathologie permet de combler ce besoin de contact (le fait de se gratter est une façon  d'être en contact).

 

Lors d’un événement spécifique, il y a un ressenti spécifique qui déclenche un besoin spécifique et si ce besoin n’est pas satisfait, cela crée un stress, un conflit biologique qui a un impact psychique, cérébral et corporel.

Un événement extérieur devient un événement intérieur.

Lors d’un choc émotionnel, nous avons un ressenti et un besoin lié à ce ressenti. Si ce besoin n’a pu être satisfait ou exprimé, il va être compensé de façon métaphorique par l’inconscient. 

L'inconscient va choisir l'organe le plus adapté à remplir ce besoin.

Ainsi, un besoin peut être compensé par un comportement, voire une maladie.

La maladie devient une solution temporaire pour éviter quelque chose de pire. Elle devient une solution de survie.

Elle est une adaptation à un moment qui n’existe plus. Cette adaptation est là pour combler le besoin futur au cas où le même ressenti viendrait à se présenter.

Pourquoi consulter un thérapeute en décodage biologique ?

Le décodage biologique s’adresse à toute personne qui souffre d'un trouble du comportement ou d'une maladie.

Pendant l'accompagnement thérapeutique, cette personne va pouvoir mettre un sens à ce qu'elle vit en recontactant les émotions qui sont à l'origine de ses troubles et les libérer.

Ainsi, elle ne subit plus, elle devient actrice de son mieux être qui va permettre l'amélioration de ses symptômes  ou leur disparition. 

Comment se déroule une séance de décodage biologique ?

En séance, le thérapeute va décoder le sens du comportement ou de la maladie dont souffre le consultant en fonction des symptômes ressentis. C'est une écoute biologique qui est pratiquée.

Ensuite, il va chercher à faire des liens entre les symptômes et les émotions en écoutant le vécu de la personne. Quel événement, quel choc émotionnel précis, survenu quelques jours, semaines ou mois avant l'apparition des symptômes, peut être à l'origine du  déclenchement du comportement ou de la maladie.

En fonction de ce qui aura été trouvé, le thérapeute va utiliser différents outils pour permettre à la personne d’exprimer ses ressentis en rapport avec l’événement en libérant les émotions.

 Le thérapeute va aider la personne à dépasser cet événement en faisant appel à ses ressources internes qui vont lui permettre de se libérer et d’augmenter son potentiel de guérison.

L'ambition est de déprogrammer ce qui e pu être programmé inconsciemment au moment du choc émotionnel, de l'instant précis mal vécu et resté sans ressource.

Pour cela, le praticien en décodage biologique dispose de plusieurs outils, dont :

  • L’a parole,
  • La PNL,
  • L’hypnose, la sophrologie,
  • La thérapie symbolique
  • La psycho-généalogie.

Avertissement

Le décodage biologique n’est pas une médecine. Il s’agit d’une approche complémentaire à la médecine conventionnelle.

Le diagnostic et le traitement médical sont du ressort du médecin

Toute personne atteinte d’une pathologie, refusant de consulter un médecin ou de suivre le traitement médical qui lui a été prescrit, ne sera pas acceptée.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne