Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel
Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel

La maladie : solution inconsciente d'adaptation d'un conflit interne

Articles

Que nous dit notre corps à travers la maladie ?

Quel besoin inconscient vient-elle compense ?

Vous connaissez sûrement cette expression : le corps exprime en maux ce qui n'n'a pu l'être en mots.

Tout ce qui n'a pu être exprimé en mots s'imprime dans le corps sous forme de maux.

Le corps est intelligent !

A tel point que lorsqu'un malaise ou une maladie survient, le corps va se manifester à l'aide des symptômes pour exprimer un besoin.

En effet, lorsque nous éprouvons une difficulté par rapport à une situation, ce sont les symptômes que nous ressentons dans notre corps qui nous alertent et cherchent à nous faire réagir pour que nous puissions trouver une solution pour mieux nous sentir et faire face à la situation qui nous perturbe.

Ces symptômes expriment donc un besoin.

Ces besoins peuvent être remplis de manière réelle ou virtuelle par la maladie car le cerveau ne fait aucune différence entre ce qui est réel ou virtuel.

En effet, lorsqu'il fait froid, nous avons des frissons qui parcourent le corps pour exprimer un besoin de se réchauffer qui est bien réel. Nous pouvons alors, la plupart du temps, répondre à ce besoin en nous protégeant du froid avec des vêtements ou en se mettant à l’abri. Cette situation n'est alors plus un problème puisque nous avons trouvé la solution pour nous y adapter.

Cependant, nous pouvons aussi avoir les mêmes sensations, avoir froid, lorsque nous sommes exposés à une situation qui nous effraie. On dit d'ailleurs "cela me fait froid dans le dos". Dans ce cas, ce n'est pas la température extérieure qui pose problème, c'est la situation. Même si vous vous couvrez pour vous protéger du froid ressenti, rien ne changera si vous restez exposé à cette situation effrayante ! Votre corps, au moyen des symptômes, exprime bien un besoin qui est celui de vous protéger de la situation en fuyant par exemple. Le besoin est le même mais le moyen de le combler est différent.

A chaque situation spécifique, il y a un besoin spécifique attendant une solution spécifique qui va permettre de s'adapter. En fonction des personnes, de son environnement et de son vécu, les besoins peuvent être différents. Tout le monde n'a pas la même façon de ressentir les choses.

Ce qui est sûr c'est que chaque besoin exprimé par notre corps doit trouver une solution adaptée.

Une maladie peut aussi répondre virtuellement à un besoin lorsque celui-ci n'a pu être comblé de manière réelle et concrète. C'est ce qui se produit lorsque nous sommes exposés à un stress, plus ou moins intense selon la situation, Lorsque rein ne peut combler ce besoin immédiat, l'inconscient peut alors se charger de le faire de façon virtuelle dans le but de faire baisser la charge de stress. C'est comme s'il trouvait une solution au problème.

La solution va être en fonction du ressenti. La partie du corps qui va être malade ne sera pas n'importe laquelle.

Le ressenti détermine un besoin et c'est la fonction de l'organe, de la partie du corps, qui va remplir virtuellement ce besoin en provoquant une pathologie.

Le biodécodage, ou décodage biologique, s'intéresse à la fonction des organes, de chaque partie du corps, et aux besoins qu'ils remplissent.

Le thérapeute en décodage biologique va donc écouter le malade mais surtout ce que le corps cherche à exprimer par le biais des symptômes de la maladie.

La plupart du temps, nous ne sommes pas conscients du besoin exprimé parla maladie qui s'est installée en nous à un moment précis de notre passé.

C'est un moment spécifique du passé où nous n'avons pas eu la ressource spécifique qui nous permettait de nous adapter à la situation.

Alors, le corps ne pouvant rester trop longtemps en état de stress, une solution inconsciente va permettre de s'adapter virtuellement et de combler le besoin.

Cette solution est comme une réponse pour le cas où la situation désagréable ne venait à se reproduire.

Pour illustrer cela, voici quelques exemples de maladies qui expriment virtuellement la solution d'un besoin spécifique d'un instant précis du passé :

Une femme, atteinte d'un cancer du sein, a pu avoir, quelques mois avant l'apparition de celui-ci, un choc émotionnel en relation avec son enfant (ou ce qu'elle considère comme son enfant) à un instant précis de son passé. En prenant l'hypothèse que ce besoin était de protéger son enfant à cet instant précis et qu'elle n'ait pu le faire, elle peut alors développer cette maladie. Pourquoi le sein ? Parce qu'une mère met son enfant contre son sein pour le protéger. Son cancer va alors exprimer virtuellement le besoin.

L'émotion s'est comme cristallisée dans le corps.

Suivant les personnes, le ressenti et le besoin pour une même situation peuvent être différents. Dans cet exemple, une mère a pu se sentir impuissante à agir dans l'urgence. Dans ce cas, elle peut développer une pathologie de la thyroïde pour accélérer ou ralentir le temps pour pouvoir agir.

Le besoin aurait pu aussi être celui de digérer ce qui s'est produit au sujet de son enfant. Elle pourra alors développer une pathologie de l'estomac pour digérer virtuellement cette histoire indigeste en produisant, par exemple, plus de sucs gastriques.

Dans ces exemples, c'est la fonction de l'organe qui remplit le besoin virtuellement avec la maladie.

Le sein sert à nourrir ou protéger un enfant. La thyroïde régule la vitesse du métabolisme et l'estomac sert à accepter et digérer la nourriture.

La maladie devient donc la solution virtuelle du problème et elle permet de s'y adapter dans le futur.

Evidemment, nous ne souhaitons pas être malade !

Cela se produit de manière inconsciente et la plupart se résout aussi de manière inconsciente. C'est une bonne chose !

Un thérapeute en décodage biologique va aider le patient atteint d'une pathologie à retrouver, au moyen de protocoles spécifiques, cet ou ces instants émotionnels du passé, souvent vécus dans l'isolement, qui ont pu déclencher la maladie.

C'est la personne malade qui détient la vérité cachée au fond d'elle et non le praticien.

Ce dernier est là pour l'aider à exprimer ses ressentis, les libérer et à les transformer en stimulant les ressources internes du malade.

Transformer le ressenti du passé, c'est avoir un regard différent sur celui-ci. Lorsque le ressenti n'est plus le même, la maladie peut alors se déprogrammer. Le passé est dépassé.

Le décodage biologique est une pratique complémentaire à la médecine allopathique et ne s'y substitue pas. Un diagnostic médical est nécessaire car il permet même de mieux aider le malade. Si le malade est sous traitement médical, il est impératif de le suivre.

Le décodage biologique agit sur le côté psycho-émotionnel qui peut être à l'origine de la maladie. Il permet de mobiliser les ressources internes du patient pour favoriser sa guérison. Il agit même en prévention des rechutes.

Le décodage biologique n'est pas à lui seul une promesse absolue de guérison mais il peut largement y contribuer !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne