Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel
Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel

La maladie : le corps exprime en symptômes ce qui n'a pu l'être en mots

Articles

Quel est le lien entre la maladie et les émotions ?

De quelle pathologie souffrez-vous ? Quels sont les symptômes ?

 

Que veut nous dire notre corps quand il s'exprime en symptômes ? 

 

Lorsque nous ne pouvons exprimer en mots ce que nous ressentons, le corps peut l'exprimer sous forme de maux. Ces maux expriment un besoin à satisfaire.

 

Le corps est le support sur lequel nos besoins sont exprimés.

C'est avec notre corps que nous ressentons les choses. Ce sont le sensations que nous ressentons qui indiquent le besoin à satisfaire, comme la sensation de froid, de soif, de faim, d'uriner...

Ces besoins sont biologiques. Il s'agit de besoins réels à satisfaire afin de ne pas tomber malade.

 

Lorsque nous ressentons des émotions par rapport à une expérience, nous les ressentons également dans le corps sous forme de sensations.

Ces sensations indiquent également un besoin à satisfaire.

Si ce besoin n'est pas satisfait, notre biologie se met en stress pour nous inciter à trouver une solution permettant de satisfaire le besoin exprimé. Si aucune ressource n'est apportée, l'inconscient va trouver, à notre place, la solution biologique la plus adaptée pour combler ce besoin biologique. Cette solution a pour intention de faire baisser le niveau de stress pour éviter quelque chose de pire.

Ainsi, nos sensations peuvent exprimer un besoin qui va être comblé virtuellement par un symptôme :

  • digérer quelque chose qui nous ressentons comme indigeste,
  • uriner fréquemment pour marquer notre territoire,
  • se gratter fréquemment pour être en contact...

 

Le cerveau ne fait aucune différence entre le réel et le virtuel. Ce qui importe, c'est qu'il y ait une solution même si elle est virtuelle !

Quels symptômes ? Quels besoins ?

Voici quelques exemples possibles de décodage :

 

  • acné : besoin de mettre à distance l'image de soi qui agresse
  • bruxisme :besoin de ne pas exprimer son agressivité (interdiction d'être agressif)
  • calculs biliaires : besoin de cristallisation de la colère
  • cystite : besoin de marquer les limites de son territoire
  • diverticules : besoin de garder ses problèmes pour soi (ne pas déranger)
  • eczéma : besoin de contact agréable
  • endométriose : besoin d'accueillir un enfant dans son foyer (impossibilité ou interdiction d'accueillir un enfant)
  • fibromyalgie : besoin de puissance face à une situation ou un contact imposé
  • hernie discale : besoin de faire le tampon entre deux choses 
  • herpès : besoin de mettre de la distance avec un contact agressif
  • hyperthyroïdie - hypothyroïdie : besoin de pouvoir agir dans l'urgence (accélérer ou diminuer la vitesse du temps)
  • maladie de Crohn : besoin d'éliminer une grosse "crasse" (colère +++)
  • tendinite : besoin d'être capable de faire un geste, un mouvement
  • ulcère : besoin d'accepter ou digérer quelque chose
  • vertiges : besoin de repères dans l'avenir

 

Ces exemples sont des hypothèses qui doivent validées par le patient en fonction de son vécu et de son ressenti.

 

Toutes les maladies physiques ainsi que les troubles du comportement peuvent être décodés.

Pourquoi avoir recours au biodécodage ?

Le biodécodage, ou décodage biologique, fait le lien entre les symptômes et les émotions, pour pouvoir retrouver le besoin insatisfait que remplit virtuellement la maladie.

 

L'objectif est de :

  • identifier le besoin que vient combler virtuellement la maladie
  • retrouver dans le vécu personnel, familial ou professionnel, le ou les événements antérieurs à la maladie qui peuvent être à l'origine de son déclenchement
  • permettre au malade d'exprimer en mots ce qui n'a pu être dit
  • libérer les émotions refoulées dans le corps
  • apporter de nouvelles ressources pour changer le ressenti qui est à l'origine de la maladie
  • déprogrammer la maladie
  • stimuler le potentiel de guérison
  • agir à titre préventif pour éviter les rechutes

 

Le biodécodage est une pratique complémentaire à la médecine conventionnelle et ne s'y substitue pas. Pour toute maladie, un diagnostic est indispensable et même précieux pour le thérapeute en biodécodage.

Ce diagnostic est du ressort du médecin. 

De même, en cas de traitement, il ne doit pas être interrompu sans avis médical.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne