Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel
Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel

Comprendre le sens de nos maux pour s'en libérer

Articles

Et si le trouble du comportement ou la maladie qui vous affecte répondait, de manière symbolique et inconsciente, à un besoin interne insatisfait ou non exprimé ?

 

Qu'est-ce qui s'exprime en maux qui n'a pu être exprimé par des mots ?

 

Trouver et comprendre le sens métaphorique du besoin rempli par la maladie ou le comportement est déjà un premier pas vers la guérison. C’est aussi une reprise de pouvoir par la prise de conscience.

 

Nous passons du statut de victime à celui de responsable. En prenant conscience du sens et du besoin que vient combler le comportement ou la maladie, il est alors possible de reprendre du pouvoir en transformant le ressenti laissé par le besoin insatisfait.

Notre vie est jalonnée de nombreuses expériences. Chaque expérience déclenche un ressenti qui peut être agréable, neutre ou désagréable.

En effet, c’est à partir d’un ressenti qu’un besoin s’exprime. Par exemple, je ressens que j’ai froid donc j’ai besoin de me couvrir pour satisfaire le besoin exprimé par le ressenti. Une fois le besoin satisfait, je me sens bien et le ressenti désagréable disparait.

Heureusement, dans la majorité des cas, nous parvenons à satisfaire nos besoins de façon satisfaisante.

Notre corps a des besoins pour fonctionner correctement qui, pour la plupart, sont satisfaits par notre biologie de façon inconsciente, sans que nous ayons à nous en préoccuper. Nous n’avons pas besoin d’agir pour digérer les aliments, filtrer et éliminer les déchets de notre corps. Cela se fait naturellement grâce au bon fonctionnement de notre biologie interne.

C’est lorsqu’un besoin n’est pas satisfait que tout se complique ! Le corps rentre en phase de stress. Ce stress, nous le ressentons par les sensations du corps qui nous alertent et indiquent qu’il faut agir, trouver une solution pour satisfaire le besoin.

Le corps ne pouvant pas rester trop longtemps en phase de stress intense, si aucune ressource n’est trouvée pour combler le besoin, c’est l’inconscient qui va trouver cette solution à notre place.

Cela peut se traduire par un comportement ou une maladie.

Le besoin peut être réel ou virtuel, l’inconscient ne fait aucune différence.

Nous pouvons avoir besoin d’augmenter la sécrétion de sucs gastriques pour digérer un aliment particulièrement indigeste. Dans ce cas, le besoin est bien réel et sera satisfait par la biologie.

 Cependant, nous pouvons avoir ressenti une situation comme indigeste. Dans ce cas, le besoin devient virtuel. L’augmentation des sucs gastriques ne changera rien au ressenti de la situation. Il faudra donc trouver une autre ressource pour digérer cette expérience et soulager le corps !

Ces ressources, nous pouvons les trouver en nous pour changer le ressenti de l’expérience. Une fois le ressenti changé, le besoin n’existe plus.

Le comportement ou la maladie n’ont plus lieu d’être également.

En transformant le ressenti de l’expérience, nous reprenons notre pouvoir et nous devenons alors acteur de notre guérison. Nous grandissons en conscience et c’est très enrichissant et libérateur.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne