Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel
Annick Bricchi
Sophrologie à Gargenville
Praticien Psychocorporel

Comprendre le sens de nos maux pour s'en libérer

Articles

Le corps exprime sous forme de MAUX ce qui n'a pas être exprimé sous forme de MOTS

 

Le décodage biologique est fondé sur le principe que tous comportements, symptômes ou maladie ont un sens et qu'ils répondent à un besoin.

 

Le thérapeute en décodage biologique va alors chercher à comprendre, en se basant sur les symptômes, quels sont ces besoins que le comportement ou la maladie cherche à exprimer.

 

En effet, chaque homme, chaque animal a des besoins fondamentaux pour assurer sa survie, comme par exemple :

  • respirer,
  • se nourrir
  • éliminer
  • se reproduite
  • se protéger
  • se déplacer
  • communiquer

 

Lorsqu'un besoin n'est pas satisfait, cela va provoquer un stress qui va se manifester dans le corps.

 

Le corps soumis à un stress, réel ou virtuel, va naturellement réagir et chercher à s'adapter à la situation en apportant une réponse biologique spécifique.

Par exemple, s'il fait trop chaud ou trop froid, des manifestations corporelles telles que la transpiration ou les frissons, apparaissent. Les fonctions biologiques du corps se mobilisent pour répondre au besoin de se réchauffer ou se refroidir. Ce besoin est satisfait par notre système autonome, de manière inconsciente.

 

En ce qui concerne les comportements et la maladie, c'est la même chose. Un comportement, comme une maladie, est une réponse adaptée à une situation pour combler un besoin.

 

En cas de danger, pour assurer sa survie, l'être humain ou l'animal va :

  • fuir dans le but de se protéger
  • attaquer pour se défendre

 

Nous sommes tous confrontés au stress, aux chocs émotionnels.

Les chocs émotionnels ont un impact au niveau cérébral, corporel et psychique.

Une situation stressante, vécue dans l'isolement, à laquelle aucune ressource n'a permis de satisfaire le besoin exprimé à travers le ressenti, va alors s'exprimer dans le corps sous forme de maux. En ce qui concerne la maladie, on peut dire qu'elle est une sur-adaptation. La maladie va permettre de s'adapter au cas où la situation stressante se représentait.

Evidemment, cela se fait d'une manière tout à fait inconsciente car il est évident que personne n'a envie de tomber malade pour satisfaire un besoin insatisfait !

 

Le décodage biologique s'intéresse aux comportements et aux maladies afin de chercher et comprendre leur sens, ce qu'ils cherchent à exprimer. 

Ainsi, l'écoute du thérapeute est avant out biologique.

A l'aide du symptôme, de sa localisation dans le corps et de la fonction de cette partie du corps, il va pouvoir se faire une idée du sens des maux dont souffre la personne.

Ensuite, pour vérifier son hypothèse, il va interroger la personne sur son vécu, ses difficultés et les situations stressantes rencontrées avant l'apparition de la maladie afin de pouvoir établir des liens entre celles-ci et ce qu'exprime la maladie.

 

En fonction de l'objectif de la personne, le thérapeute pourra ensuite mettre en pratique des protocoles adaptés dans le but d'atteindre cet objectif.

Les protocoles utilisés pendant la thérapie, à l'aide de techniques telles que la PLNL, l'hypnose, la sophrologie,  permettent de retrouver le besoin non exprimé que la maladie ou le comportement cherche à combler  et d'apporter de nouvelles ressources qui vont satisfaire les besoins. Les besoins étant satisfaits, le comportement ou la maladie n'a plus de sens, plus de raison d'être, et peut donc s'atténuer ou, dans le meilleur des cas, disparaitre.

 

Pour illustrer ce qui vient d'être dit, voici quelques exemples de décodage de maladies et ce qu'elles cherchent à exprimer à travers les symptômes :

  • Les problèmes digestifs, en fonction de leur localisation, vont souvent parler de situation vécues comme indigestes, quelque chose qu'une personne ne parvient pas à digérer ou à éliminer.
  • Les problèmes en rapport avec le squelette, les muscles, les tendons vont souvent parler de dévalorisation, d'impuissance.
  • Les problèmes de peau parlent souvent de séparation ou d'agression dans le contact.

Chaque partie du corps a une fonction spécifique et c'est sa fonction qui va permettre l'interprétation de la maladie.

 

Il est à noter que le décodage biologique ne se substitue pas à la médecine allopathique. Le diagnostic médial est indispensable et s'il y a un traitement médical, il est impératif de la suivre.

Le décodage biologique est une approche complémentaire qui vise à stimuler et à renforcer le potentiel de guérison du malade. Il permet d'autonomiser le malade en l'aidant à devenir acteur de sa guérison. Le potentiel de guérison est propre à chacun. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne